JAY & THE COOKS revisite « Love Will Tear Us Apart »

Love will Tear us Apart 01

Pour être honnête, Jay est passé à côté du début des années 80 en matière de rock underground. Peut-être un trop plein après le CBGB qu’il a bien connu avant ?  Quand il habitait New York et plus particulièrement « The Lower East Side », il écoutait Lou Reed et Richard Hell… puis se débrouillait comme il pouvait en conduisant son taxi ou comme serveur.

En avril 1980, un mois avant le décès de Ian Curtis, Joy Division sort « Love Will Tear Us Apart ». … À l’époque, Jay qui est à peine plus âgé que Ian Curtis, revend sa basse puis s’envole pour la France. Il finira tout de même par retrouver l’instrument dans des groupes de Blues et R’n’B puis de retomber dans le rock underground du milieu des années 80 avec les Froggies de Johan Asherton. Jay a également joué auprès de Jacno.

En fait, c’est seulement  maintenant qu’il découvre d’excellentes choses comme Joy Division. Même si « Love Will Tear Us Apart » a fait l’objet de nombreuses reprises, Paul Bessone lui a recommandé cette chanson pour l’album DUTCH OVEN. Jay a essayé d’insérer le banjo avec un bourdon modal et de jouer dans un esprit rock avec Paul Péchenart (ex-guitariste des Dogs et un ex Froggies également) sur une vieille Gibson acoustique.

Comme Jay se plait à le dire, c’est une mise à jour de ses racines ! Le résultat est à la hauteur des espérances car il va réussir à revisiter le hit britannique en lui donnant un goût d’Amérique profonde, comme si l’œuvre faisait partie du patrimoine musical de Appalaches.