« Être une Taupe » vs « A Mole In the Ground »

Mole in the ground2

MOLE IN THE GROUND est une chanson folk américaine. Comme de nombreux passionnés, Jay l’a découvert sur l’Anthology of American Folk Music d’Harry Smith. Un monument publié par Folkways Records en 1952. L’enregistrement qui a rendu célèbre cette chanson a été réalisé par Bascom Lamar Lunsford en 1928 sous les titre « I Wish I Was a Mole In the Ground » (J’aurais voulu être une taupe).

Cette chanson glace le sang car elle sous-entend de nombreuses choses, y compris « je voudrais bien être 6 pieds sous terre »… Elle nous plonge au coeur des Appalaches, en Caroline du Nord, au Kentucky ou au Tennessee, peut-être le long de la Blue Ridge Parkway ou plutôt dans la Pigeon River Valley.
Derrière un calme apparent, une tension est perceptible dans la voix de Jay. Cette tension est amplifiée par la voix de la chanteuse bretonne Marie-France Floury. Elle lui donne un petit côté celte. Mais comme la plupart des titres de Dutch Oven, la simplicité et l’authenticité priment.

catacombes

photographie : Edith Gaudy

Selon les interprétations, les artistes peuvent donner le sens qu’ils souhaitent aux mots. Et les auditeurs en font de même. C’est l’histoire d’une évasion d’un pénitencier pour certains… Pour d’autres, la vie est une prison et il faut la détruire… Finalement, peut-être que pour JAY & THE COOKS, nous sommes mortels et nous essayons tout bonnement de survivre ?

Les paroles semblent mystérieuses. Mais en fait, il s’agit peut être d’une chanson sur le travail au fond d’une mine, un travail qui détruit, puis une révolte latente et simultanément, une sorte de résignation… de la frustration.