Beat In Zen pour Treponem Pal

beatinzen-01

BEAT IN ZEN aime travailler avec des artistes de part le monde, pour des remixes et des images, pour métamorphoser des titres, pour déranger puis attirer. C’est le même principe qui est appliqué pour Treponem Pal. Deux titres d’EVIL MUSIC FOR EVIL PEOPLE sont marqués au fer rouge (« Blue Man Blues » et « Hard on & go »). Il s’agissait de produire une musique originale à partir des morceaux de l’album Survival Sounds.

Selon les projets, depuis la fin des années 90, BEAT IN ZEN est un « one man studio project », des fois un duo, quelques fois un trio. Dans tous les cas, Tramb est là ! Vraisemblablement, il travaille de façon assez particulière, dans une sorte d’autarcisme. Ce qui ne l’empêche pas de participer, via le net, à de nombreux projets. Finalement, Beat In Zen est impalpable et pourtant terriblement réel. Une véritable entité créatrice incontrôlable et, du coup, complètement libre.

On aime, on n’aime pas… ici, le résultat est nickel chrome, bien underground. Comme il le dit, Tramb est un « alcimiste hérétique qui s’assume complètement ». Musicalement, BIZ (Beat In Zen) se range dans l’electro, de « l’Electro Lethal » pour être plus précis.