Il n'y a aucun objet dans votre panier.

Circus

Double cliquez sur une image pour taille réelle

Zoom Arrière
Zoom avant

Circus

Off7

Disponibilité: En stock

12,00 €

Détails

1. Circus (François Forestier) 4'05
2. P'tit ballon (Jean-Luc Peilhon) 4'32
3. L'Opéra de Quatre Sourds (Rémo Gary ) 1'01
4. Cohabitation (Jean-Luc Peilhon) 5'16
5. Sergueï Fanfaroff (Marc Wolff) 4'41
6. De l'Echo sur le Plateau (Jean-Pierre Caporossi) 5'37
7. Cel 4 (Jean Andréo) 4'52
8. Séca Lasda (Jean-Luc Peilhon) 0'21
9. Berg (François Forestier) 4'49
10. Tubatub (François Forestier) 2'00
11 .Les 7 Pêches Capitales intro. (Rémo Gary) 1'49
12. Les 7 Pêches Capitales (Jean-Pierre Caporossi) 0'15
13. Detrois (François Forestier) 4'02
14. Sygmud (François Forestier) 11'21
15. Via là-bas (Michel Sanlaville) 5'15
16. I.V.F. (Jean-Pierre Caporossi) 1'02
Jean-Pierre Caporossi (Piano, melodica)
Michel Sanlaville (Double bass)
Marc Wolff (Drums)
Jean-Luc Peilhon (Clarinet, harmonica)
Jean Andréo (Saxophon, clarinet)
François Forestier (Guitars, tuba)
Jean-François Baëz (Accordeon)
Enregistré par Didier Boyat | Studio AGLCR sauf 14, 15 et 16 enregistré par Pascal Cacouault et re-mixés par Didier Boyat
Pré-mastisé par Huby Sea
Photos par Nathalie Baudry
Design de L'Envers du Décor
Date de sortie : 23-03-1998

Une expérience de jazz contemporain, ludique et populaire

L’album explore des progressions harmoniques, transgresse les solutions rythmiques, mélange les références mélodiques, inventant un répertoire de fanfare exquise où cohabite jazz, musique contemporaine et mémoire ethnique. Cette musique, complètement étrangère à tout procédé machinal, est loin d’être d’une imitation révisionniste ou une tentative revivaliste sur la richissime histoire du jazz. Elle va farouchement en avant, avec un sens d’actualité et une conviction.

« Circus » présente une musique parfois très construite, par moments très aléatoire, qui porte dans chacune de ses mesures, accords et intervalles, l’humour tragique du nord et la chaleur du rire du sud. Un sentiment nostalgique de l’enfance et une curiosité irrépressible d’avenir. C’est un laboratoire pour expériences musicales sans limites.