Il n'y a aucun objet dans votre panier.

Offshots

Double cliquez sur une image pour taille réelle

Zoom Arrière
Zoom avant

Offshots

Four Free

Disponibilité: En stock

8,00 €

Détails


1. Mirrored - Chris Jarrett (Amoc) 6'34
2. Bus for the mad - Chris Jarrett (Amoc) 6'12
3. Blues 22 - Chris Jarrett (Amoc) 4'55
4. Offshots - Chris Jarrett (Amoc) 5'43
5. Blue nights - Chris Jarrett (Amoc) 2'47
6. Prioritary Eater - Chris Jarrett, Adrien Dennefeld, Jérôme Fohrer, Pascal Gully (Amoc) 2'28
7. Static quo - Chris Jarrett (Amoc) 6'53
8. Two slavic dances - Chris Jarrett (Amoc) 6'54
9. Wise doubts - Chris Jarrett (Amoc) 9'53
10. Looking for sausages - Chris Jarrett, Adrien Dennefeld, Jerome Fohrer, Pascal Gully (Amoc) 4'14
Chris Jarrett (Piano)
Adrien Dennefeld (Guitare électrique, electronic)
Jérôme Fohrer (Contrebasse)
Pascal Gully (Batterie)
Toutes les compositions par Chris Jarrett sauf «Prioritary Eater» and «Looking for Sausages» by Chris Jarrett, Adrien Dennefeld, Jérôme Fohrer and Pascal Gully
Édités par Éditions AMOC
Enregistré et mixed par Lior Blindermann | Downtowns Studios
Masterisé par Rémi Bux
Artwork et design par Thomas Blase
Photo du groupe par Dorian Rollin
Toutes autres photos par Ralph Nebl (sheyk rAleph)

Production : Chris Jarrett
Date de sortie : 15-04-2016

Offshots est un album sophistiqué et surprenant du quartet formé par Chris Jarrett.

Élégantes et réfléchies, les compositions instrumentales sont des danses inhabituelles et contrastées. Nous ne sommes pas loin de découvrir une musique de chambre apprêtée au jazz et aux improvisations.

Difficile de traduire exactement «Offshots» en français. S'agit-il de tirs qui n'atteignent jamais leurs cibles ? de photos prisent en cachette et qui ne doivent pas être exposées ? Quelque chose d'hybride, de polarisé ou encore inversé ? Des histoires d'évolution, de mutation et d'origine commune ?

Finalement, vous pouvez tout imaginer car le Four Free mené par Chris Jarrett est très libre, intègre et sincère. Les richesses se partagent. Ici, personne ne porte de masque et c'est la seule règle perceptible !

Mais peut-on uniquement se fier aux apparences ? Avec de l'humour et même un certain «sans gêne», des thèmes proches de la musique moderne font leurs apparitions ici ou là. Bartok n'est pas loin, Mingus non plus. Des influences qui vont de William Byrd aux musiques très contemporaines.

Et puis nous sommes plongés sans ménagement dans l'obscurité, incapable de fuir devant l'attrait que procure l'effet de surprise. Finalement, tout redevient clair et précis, sérieux et loin d'être une mascarade.

Vous pourriez aussi être intéressé(e) par le(s) produit(s) suivant(s)