Il n'y a aucun objet dans votre panier.

Duke Ellington is alive

Double cliquez sur une image pour taille réelle

Zoom Arrière
Zoom avant

Duke Ellington is alive

Laurent Mignard Duke Orchestra

Disponibilité: En stock

8,00 €

Détails

1. Ko-Ko (Duke Ellington) 2'26 **
2. Harlem Airshaft (Duke Ellington) 3'44 *
3. Black And Tan Fantasy (Duke Ellington, Bubber Miley) 6'21 *
4. Kinda Dukish - Rockin' Rythm (Duke Ellington, Irving Mills, Harry Carney) 5'47 *
5. Sophisticated Lady (Duke Ellington) 4'00 *
6. Madness In Great Ones (Duke Ellington, Billy Strayhorn) 3'07 *
7. Half the Fun (Duke Ellington, Billy Strayhorn) 3'54 *
8. Diminuendo And Crescendo In Blue (Duke Ellington) 10'08 **
9. Isfahan (Duke Ellington, Billy Strayhorn) 4'11 *
10. The Eighth Veil  (Duke Ellington, Billy Strayhorn) 2'41 **
11. It Don't Mean A Thing (Duke Ellington, Irving Mills) 3'20 **
12. Ad Lib On Nippon (Duke Ellington, Billy Strayhorn) 11'55 *
13. Take the A Train (Billy Strayhorn) 8'50 **

* Enregistré en concert à Versailles le 07 janvier 2009
** Enregistré en concert à Maisons-Lafitte le 16 janvier 2009

Grand Prix 2009 Hot Club de France

Didier Desbois (as, cl)
Aurelie Tropez (as, cl solo)
Nicolas Montier (ts)
Christophe Allemand (ts, cl)
Philippe Chagne (bs, cl)
Franck Delpeut (tp)
Franck Guicherd (tp)
François Biensan (tp)
Richard Blanchet (tp)
Jean-Louis Damant (tb)
Guy Figlionlos (tb)
Guy Arbion (b-tb)
Philippe Milanta (p)
Bruno Rousselet (cb)
Julie Saury (dm)
Laurent Mignard (dir)
Invité : Patrick Bacqueville (voc)
Prise de son et mixage par François Terrazzoni
Masterisé au studio Parelies
Design d'Alexandre Pichon
Avec le soutien SCPP
Date de sortie : 22-06-2009

Laurent Mignard a accompli un travail de titan. Faute de partitions, il a tout retranscrit à partir des enregistrements du Duke. Plus qu’à la lettre, il s,est attaché è l’esprit d’une musique à la fois simple et complexe, évidente et d’un raffinement extrême, sur laquelle il laisse caracoler en liberté de brillants solistes.

Le premier album du Duke Orchestra a été enregistré avec la complicité du public lors de concerts à Versailles et Maisons-Laffitte.

Il sera plébiscité par les amateurs du Duke, la presse et déclaré Grand Prix du Hot Club de France 2009.

« Thank you Duke Orchestra for keeping Duke alive » - Duke Ellington Music Society

« L'esprit d'Ellington dans un corps d'aujourd'hui » - Télérama

« Le ton juste pour jouer aujourd'hui cette musique sans âge » - Nouvel Obs

Vous pourriez aussi être intéressé(e) par le(s) produit(s) suivant(s)