Juste une trace

Une chanson folk pour dégriser

Une chanson folk pour dégriser

Wayfaring Stranger est une chanson folk nord-américaine du 19ème siècle. Une longue plainte, du désespoir, une détresse, de la résignation puis une sorte de rédemption… ainsi va la vie… «après tout, nous ne sommes que de passage ici-bas et il faut simplement attendre la mort pour se réunir !»

johnny-cash-rebel-bandana-jc4316En 1980, cette chanson s’est hissée dans les charts avec Emmylou Harris. Elle figure sur l’album «Roses in the Snow». Johnny Cash l’a également interprétée sur «American III: Solitary Man», le troisième album la série American Recordings édité en 2000 alors que sa santé commençait nettement à se détériorer. Wayfaring Stranger lui colle merveilleusement à la peau, lui qui traitait souvent de la douleur, de l’affliction morale et de la rédemption. La version de Bill Monroe est tout aussi prenante. Avec plus d’une soixante d’années de carrière, le musicien a grandement contribué à faire connaître le Bluegrass. Il était aussi un précurseur du DIY très en vogue de nos jours (il était lui-même son propre agent).

Mais si vous connaissez cette chanson, c’est peut-être plus probablement grâce aux versions que l’on retrouve dans quelques films à succès.

220px-Cold_Mountain_PosterJack White (The White Stripes) en a fait une version pour le film «Retour à Cold Mountain» avec Nicole Kidman et Jude Law. Le film réalisé par Anthony Minghella et sorti en 2003 est une adaptation du livre de Charles Frazier. Sept fois nominé aux Oscars et huit fois au Golden Globe, l’histoire met en relief la passion entre deux êtres dans une Amérique déchirée par la Guerre de Secession.

On retrouve une autre version chantée dans «La Conquête de l’Ouest» avec James Stewart, Henri Fonda, Gregory Peck, Richard Widmark, Lee Van Cleef. La fresque historique réalisée par Henry Hathaway, John Ford et George Marshall. Le film est sorti en 1962 et couvre l’histoire du Far West de 1839 à 1889, à travers le destin d’une famille de pionniers, une famille qui se disloque.

Avis partagé : la version de Wayfaring Stranger par JAY & THE COOKS sur l’album «Dutch Oven» pourrait tout à fait figurer dans un film de Quentin Tarantino.

Conquete Ouest Jay

  • Vous voulez nous joindre ?

    pour votre projet, pour avoir des informations, pour un partenariat ...