Juste une trace

ALLAN HURD

ALLAN HURD

C’est le Père Noël qui offre à Allan Hurd sa toute première guitare (le jeudi 25 décembre 1986). Il n’a que 8 ans et commence à gratouiller puis à chantonner dans sa banlieue montréalaise. Quelques années plus tard, comme tout adolescent normalement constitué, il se dote de pédales d’effets et d’un kick drum, écoute du blues, du grunge, du rock alternatif et de temps en temps du rock progressif.

Alors étudiant en Architecture, une vilaine tumeur maligne le rattrape. Mais elle ne sait pas à qui elle a affaire. Allan fait la peau au cancer, est déclaré vainqueur, revient encore plus fort et plus déterminé. Depuis une vingtaine d’années maintenant, il vit pleinement ses passions, il bâtit, entreprend et joue de la musique.
Auteur-compositeur-interprète, Allan Hurd construit un répertoire original, une poésie cynique, pince-sans-rire et touchante. Ce qu’il propose est très naturel, sincère et sans prétention. Ce qui ne l’empêche pas de monter sur scène et de participer à quelques concours pour attirer l’attention tout en se perfectionnant. Il gagne le Prix de la chanson Socan avec «Ouragan», 2 fois le Prix de la Fabrique Culturelle, obtient 2 bourses de la Sodec pour charisme et originalité (eh oui), le 1er prix du Festival de la Chanson de St-Ambroise.

Allan Hurd est également ingénieur du son et producteur de ses enregistrements. Il fait tout cela pour lui mais aussi pour les autres. Il a sa propre entreprise, peut officier dans le design intérieur ou extérieur comme en architecture. Il est même capable de bâtir des maisons. Est-il pas un peu hyperactif ? En tous cas, il se lance dans une trilogie et propose, avec TDAH vol.1, son premier album. Déjà disponible au Canada et sur le net depuis 2016 (vous pouvez entièrement l’écouter sur son site), nous avons voulu l’accompagner pour qu’il arrive à faire de premiers pas en France. Un peu de promotion et une sortie physique (édition CD) pour le plaisir, y compris celui de partager quelques instants sympathiques de folk francophone en provenance du Québec.

Au fait, Allan Hurd a aussi composé plusieurs bandes sonores de court-métrages, dont «Célia» de la réalisatrice Nancy-Lyne Beaudry, projeté au Short Film Corner du Festival de Cannes en 2011, «Nos derniers souffles» d’Albert Kwan, sans oublier «Belo 66.000» et ses 28 716 261 vues sur YouTube au moment de publier cette petite présentation d’Allan Hurd.

  • Vous voulez nous joindre ?

    pour votre projet, pour avoir des informations, pour un partenariat ...