Juste une trace

l’histoire racontée par ozma dans son nouvel album

l’histoire racontée par ozma dans son nouvel album

NEW TALES, c’est l’histoire d’un vagabond moderne qui décide de parcourir le monde. Isolé dans sa ville, Jim n’a plus d’attaches. Partir devient pour lui une évidence. Est-ce une fuite en avant ou finalement le fruit d’une mûre réflexion ?

Pour découvrir l’histoire en vidéo, vous pouvez suivre le lien de chaque titre menant sur les ambiances visuelles créées par Ramona Poenaru et le designer 3D Sebastien Regall. La musique d’Ozma est un savant dosage de Jazz et de Rock Progressif.

Jim ouvre les yeux : il s’éveille sur AWAKENING.

Wide & Open 680Il sort de la ville et respire de nouveau. Avec THE LAUNCH, il fait ses premiers pas dans l’immensité.

WIDE AND OPEN nous attire dans un canyon suspendu. Le danger est latent et la tension de Jim est élevée. Il part dans une course effrénée.

Le calme revient avec BELOUGA. Jim se réchauffe près du feu. Il observe la mer, les dunes, les vagues puis s’endort.

Mais cette nuit là, il se souvient de la ville. Des taxis, des phares, des feux, des sirènes, la circulation, le bruit se retrouvent dans THE DRIVE.

Super Tanker 680Jim marche tout l’été. Sur THE WALK, il traverse des forêts de chênes et des contrées arides. Frappé par le soleil, fouetté par le vent, il marche inlassablement. Il avance, pense et change.

La découverte des vestiges d’un monstre d’acier échoué en plein désert représente pour lui une forme de déclin. SUPER TANKER n’est plus qu’une épave, celle d’un pétrolier pollueur. Les puissances ont toutes des fins.

C’est un peu comme  cette ville au loin : DARK CITY. Tout y semble électrique et si artificiel. Mais la cité a aussi quelque chose d’attirant.

Dark City 680Jim ne sait plus si le voyage doit s’arrêter là ou si la fuite en avant doit se poursuivre. MONSTERS est la somme de toutes ses fatigues, de doutes et d’angoisses. Finalement, Jim souffre de solitude.

Une brise légère flotte sur son corps. Apaisé et plus serein que la veille, Jim sort d’une nuit réparatrice. Tout semble immense et éternel. C’est dans REST AND REBIRTH.

Il reprend la marche et au bout de quelques jours, il entend des cris de joie et le bonheur d’une fête de village. Attiré par les rires et les chants, Jim entre dans THE DANCE puis découvre de nouvelles gestuelles.

Jim est devenu un Sâdhu. Il a renoncé à la société, ne veut plus de toit : il préfère se déplacer et quand il en a l’occasion, il n’hésite pas à aider les plus faibles, les défavorisés, sans rien demander en échange. Il apparaît ici et là puis disparaît. Sa vie est maintenant faite de rencontres : TALES OF JIM.

Achetez l’album ici

  • Vous voulez nous joindre ?

    pour votre projet, pour avoir des informations, pour un partenariat ...