img

Cannibal Penguin est un power trio de «fuck metal» et punk-rock français comique et sarcastique fondé par le philosophe Yann Kerninon. Bien que constitué de morceaux très divers, l’album Cannibal Penguin Ne Sait Pas vise une cohérence d’ensemble autour de la thématique de l’inconnu, de l’incertitude et de l’errance. Dans une époque où beaucoup font semblant de savoir et se crispent sur quelques certitudes idéologiques, militantes ou scientifiques, Cannibal Penguin affirme au contraire ne plus rien comprendre à rien et être perdu, totalement perdu

Sortie le 30 septembre 2022 – EN PRÉVENTE DÈS MAINTENANT – LIVRAISON EN AVANT-PREMIÈRE (expédition à partir du 1er septembre) – ÉDITION LIMITÉE

11,99

Cannibal Penguin est un power trio de «fuck metal» et punk-rock français comique et sarcastique. Bien que constitué de morceaux très divers, l’album Cannibal Penguin Ne Sait Pas vise une cohérence d’ensemble autour de la thématique de l’inconnu, de l’incertitude et de l’errance. Dans une époque où beaucoup font semblant de savoir et se crispent sur quelques certitudes idéologiques, militantes ou scientifiques, Cannibal Penguin affirme au contraire ne plus rien comprendre à rien et être perdu, totalement perdu… L’album vise, par sa folie, à traduire ce sentiment. De façon loufoque, avec une bonne dose d’humour, il réaffirme cette vieille sagesse antique : commencer par savoir qu’on ne sait pas.

Pour ouvrir l’album, le « Prologue : tout existe». On entre dans le vif du sujet en partant du principe que tout est déjà fait, que tout existe. Et donc que toute création est peut-être désormais démunie de sens. Ensuite, il s’agit d’expliquer aux hommes ce qu’est la «Douceur féminine» chez certaines femmes… Puis, dans un style Rage Against the Machine, le groupe raconte l’histoire d’une poule («Rappy la poule») qui veut faire la révolution contre le « système ». La plupart du texte est « cot-cot-cot ». Un Hommage à La Poule Zazou de Trenet. L’album fait des vagues. Ainsi, le véritable complot mondial est enfin révélé, celui des pingouins télépathes qui contrôlent toutes nos actions depuis leur base secrète en Antarctique.
Les deux titres suivants sont portés sur le sexe. «Gentleman Fucker» décrit divers sévices sexuels mais dans le cadre d’une relation amoureuse bienveillante et la reprise de «Quand tu m’aimes» (hit des années 80), la chanson quasi pornographique et grotesque d’Herbert Léonard. Arrive le temps de la révolte avec «Fuck les trucs et le machins». Une dénonciation frontale et radicale de tout ce qui n’est pas bien. Une chanson révolutionnaire inclusive.
C’est maintenant le temps de parler d’un phénomène grave : «Le réchauffement climatique ouais ouais !». Mais évidemment, Cannibal Penguin dresse un inventaire joyeux de tous les aspects positifs du réchauffement climatique.
Il fallait aussi traiter de la dépression nerveuse en Suède. C’est fait dans «Holidays in Sweden» (tiendrez-vous jusqu’au bout ?). Comme les rockers peuvent aussi être sensibles, ils nous proposent une ballade chorale inspirée des chansons humanitaires du type We are the world ou Chanteurs sans frontière. Mais cette fois-ci, il s’agit de lutter contre l’oubli des pièces jointes dans les e-mails. Et pour bien paraitre et faire bonne impression dans une société lisse, «SOS Pièce jointes oubliées» est le premier single de l’album. Survient l’incroyable avec «Le chemin de heidegger». Du jamais vu et encore moins entendu ou comment faire passer du Heidegger dans une ambiance Black Sabbath d’origine. Il est temps, enfin, de le refermer l’album avec «Perdu totalement perdu», un conclusion poétique et dada sur l’errance (qui pourrait être sans fin).
Faites aussi attention aux quatre pastilles sonores glissées entre des titres. Elles vous permettront de décrypter plus amplement la tragédie metal et punk qui nous est offerte.

Les recettes de cet album sont intégralement versées à la lutte contre le complot des pingouins télépathes.

Cannibal Penguin – photo Eric Martin

Prologue : tout existe
Douceur féminine
Rappy la Poule
La faute des pingouins télépathes
Gentleman Fucker
Quand tu m’aimes
Fuck les trucs et le machins
Le réchauffement climatique ouais ouais !
Holidays in Sweden
SOS Pièce jointes oubliées
Le chemin de heidegger
Perdu totalement perdu

Toutes les paroles sont de Yann Kerninon (Editions Amoc) et les musiques de Maxime Mousserin, Enzo Murelli, Yann Kerninon (Éditions Amoc) sauf «Quand tu m’aimes» paroles de Buggy Vline et musique d’Herbert Léonard (Céline Music Éditions Musicales)

CANNIBAL PENGUIN
Yann Kerninon (chant, guitare, imitations d’animaux)
Maxime Mousserin (batterie, chants additionnels)
Enzo Murelli (basse, chants et cris additionnels)


Hikiko Mori (Bad Tripes) – chant sur «Douceur Féminine»


La chorale sur «SOS Pièces jointes oubliées» : Valérie Choquet, Marina Detienne, Hikiko Mori, Stéphanie Martin, Sébastien Lhopital, Jérôme Duchat, David Gorans, Sébastien Lecordier, Gauthier Martin, Abigail et Bianca Ricour-Dumas, Jan Stümke


Pastilles sonores :
– Maxime Mousserin est steward sur Pingouins Télépathes Airlines pour gagner sa vie.
– Dorothée Richard a vu les pingouins télépathes et témoigne pour son amie Bernadette.
– Anna Kerninon vous met en garde contre les moyens de surveillance des pingouins télépathes.
– Boris, notre agent infiltré en Russie, souhaite évidemment garder l’anonymat.


Produit par Paul Bessone pour Juste Une Trace

Enregistré, mixé et masterisé par Arnaud Bascuñana | Studio 180
Illustration par Sorrel Mocchia di Coggiola
Création graphique par Florian Marchand-Chevy

Avec le soutien : SCPP
Date de sortie : 30-09-2022