img

L’album du spectacle musical Jazzy Poppins par Laurent Mignard Duke Orchestra, d’après le roman Mary Poppins de Pamela Lyndon Travers, le film de Walt Disney et les arrangements de Duke Ellington.

« Un conte musical à découvrir » – Télérama

« Pour la première fois les chansons en français sur des versions jazz » – La Terrasse

« Fabulous ! » – Mercedes Ellington

12,00

VIDEO

ECOUTE

ALBUM

En 1934, Pamela Lyndon Travers publie son 1er roman, Mary Poppins, qui s’impose rapidement comme la gouvernante préférée des petits et des grands. En 1964, après seize ans d’efforts pour convaincre l’auteure, Walt Disney réalise l’adaptation cinématographique et rencontre un succès planétaire. Peu après, Duke Ellington publie un album d’arrangements des chansons du film. Le regard d’Ellington sur Mary Poppins n’ayant jamais été mis en scène, Laurent Mignard Duke Orchestra propose une lecture originale du conte dans un spectacle musical.

Suivant les temps forts du film, les artistes entonnent les chansons orchestrées par Duke Ellington et Billy Strayhorn, faisant la part belle aux instruments solistes. Le jeune public découvre le jazz, le grand orchestre et les ressources des instruments acoustiques. Quant aux parents, ils retrouvent avec candeur les chansons qui ont bercé leur enfance.

Perchés sur les toits de Londres, 15 jazzmen ramoneurs et leur chef d’orchestre rencontrent une nounou fort dépitée qui regrette de ne pas posséder le charme magique de la gouvernante de son enfance. La conversation s’engage… Jeanne Banks revit les moments qu’elle a vécus auprès de Mary Poppins : le père George Banks trop absorbé par son travail, la rédaction d’une petite annonce pour chercher une nouvelle gouvernante, l’arrivée de Mary et les premiers instants magiques, la promenade à la campagne, l’apprentissage d’un mot imprononçable, le fou rire chez Oncle Albert, la vieille femme aux oiseaux, la chanson et le ballet des ramoneurs …

A la tête du Duke Orchestra, Laurent Mignard incarne l’esprit d’Ellington dans un corps d’aujourd’hui (Télérama). Avec sa dream-team de solistes, il nous guide dans des voyages époustouflants sur les terres ellingtoniennes (Jazz News). Le grand Duke est fêté dans toute sa modernité classique (Le Monde). Le frisson, la classe, la joie s’invitent… se réincarnent. Le public est au comble du plaisir, comme chauffé à blanc (Libération). Un enchantement, une rencontre magique entre le jazz et la comédie musicale (TSF Jazz, Thierry Lebon). Le beau projet de ce début d’année (Télérama).

TRACKLIST

1. Quelle vie parfaite 3’41
2. La nounou idéale 4’19
3. Un p’tit morceau de sucre 3’43
4. Jolie promenade 3’11
5. Supercalifragilisticexpialidocious 3’22
6. Ne fermez pas vos beaux yeux 2’42
7. C’est bon de rire 2’32
8. Nourrir les p’tits oiseaux 4’19
9. Chem cheminée 2’49
10. Beau cerf volant 2’43
11. Gardez l’rythme 4’19

CREDITS

Sophie Kaufmann (comédienne chanteuse)

Laurent Mignard Duke Orchestra

Laurent Mignard (direction-animation)

Didier Desbois, Aurélie Tropez, Fred Couderc, Carl Schlosser, Philippe Chagne (saxes, clarinettes)

Claude Egea, Sylvain Gontard, Jérôme Etcheberry, Richard Blanchet (trompettes)

Nicolas Grymonprez, Michaël Ballue, Jerry Edwards (trombones)

Philippe Milanta (piano)

Bruno Rousselet (contrebasse)

Julie Saury (batterie)


Paroles et Musiques : Richard M. Sherman & Robert B. Sherman

Arrangements : Duke Ellington & Billy Strayhorn

Transcriptions et adaptation : Laurent Mignard

Adaptation des paroles : Lucien Adès

Éditions : Wonderland Music Company

Enregistrement et mixage : Bruno Minisimi

Mastering: François Terrazoni | Parelies

Design : Alexandre Pichon

Production : Juste une Trace et l’Agence Musicale

Date de sortie : 02-03-2018