img

Si vous voulez faire un tour en Angleterre, découvrir une drôle de culture et apprécier son éclectisme musical, Pee Bee vous guidera avec son album « Or Not To Be ». En d’autres termes, le collectif jazz met en relief un esprit « so british » qui aime la contradiction et les paradoxes. Ici, rien d’étonnant que de voir la Pop et le Rock swinguer en même temps.
Finalement, le grand ensemble de 12 artistes nous offre une version musicale de l’humour anglais. Les titres chantés et instrumentaux se complètent parfaitement et permettent de tirer un joli portrait d’une Angleterre musicalement toujours au top.

11,99

1. United We Stand (Heather Joyce, Gary Brunton) 4’31
2. Free at Last (Sandrine Deschamps, Gilles Relisieux) 6’18
3. Brexit (Heather Joyce, Gary Brunton) 4’35
4. Hands Together, Eyes Closed (Gary Brunton) 4’41
5. The Queen Thing (Sandrine Deschamps, Claudio Pallaro) 7’50
6. Kind of Green (Frédéric Loiseau) 4’34
7. Genesium (Claudio Pallaro) 8’10
8. Mystery Travel (Claudio Pallaro) 4’00
9. A Hymn to England (Claudio Pallaro) 4’53
10. (I can’t get no) Satisfaction (Mick Jagger, Keith Richards) 5’18

Editions AMOC sauf «(I Can’t Get No) Satisfaction» éditée par ABKCO Music, Inc.

Avec OR NOT TO BE, Pee Bee traverse la Manche et revisite une Angleterre très musicale. Le collectif aux influences plutôt Jazz met en relief une culture « so british » qui aime la contradiction et les paradoxes, la Pop et le Rock swinguent ensemble.
Quelques protestants croisent une bande de punks, un gigot à la menthe fait la course avec un poulet tandoori, les Beatles et les Stones s’affrontent encore et toujours, le Brexit est décidément dans l’air du temps, Freddie Mercury, Genesis, les Buzzcocks ou David Bowie ne sont vraiment pas étrangers aux compositions originales du groupe. Tout y passe et les clins d’oeil se succèdent.
Pee Bee s’offre même l’hymne national et « Satisfaction » comme jamais entendu auparavant.
Finalement, le grand ensemble nous offre une version musicale de l’humour anglais. Les titres chantés et instrumentaux se complètent parfaitement et permettent de tirer un joli portrait d’une Angleterre musicalement toujours au top.

Gary Brunton (Contrebasse, Basse Électrique, Voix)
Claudio Pallaro (Saxophone Tenor)
Sandrine Deschamps (Voix)
Didier Haboyan (Saxophone Alto, Flûte)
Eric Desbois (Saxophones Bariton & Soprano)
Gilles Relisieux (Trompette, Bugle)
Jérémie Bernard (Trompette, Bugle)
Vincent Renaudineau (Trombone)
Daniele Israel (Trombone)
David Patrois (Vibraphone)
Frédéric Loiseau (Guitare)
Luc Isenmann (Batterie)

invité : John Boswell (Tabla)


Enregistré et mixé par Yohan Progler à La Maison des Arts Studios et au Studio Sextan
Masterisé par Raphaël Jonin
Photographies : Nathalie Courau-Roudier
Design : Jérémie Bernard
Production : Jazz En Face
Avec le soutien : ADAMI | GRANDS FORMATS
Date de sortie : 28-02-2020

Photo Nathalie Courau-Roudier