img

Blues, Rock, Country, Folk… Up The Mississippi nous offre un véritable panorama sur les musiques nord-américaines…

De la Louisiane aux Grands Lacs, Jay and The Cooks nous fait remonter le Mississippi et traverser des paysages sonores fédérateurs, variés, originaux et à fortes identités.

12,00

VIDEO

ECOUTE

ALBUM

Une production musicale réalisée notamment en analogique pour le bon grain, avec des artistes qui connaissent particulièrement bien les musiques nord-américaines pour l’authenticité, un enregistrement en studio mais dans des conditions proches du live pour la chaleur.

Malgré les styles différents, Jay réussit à créer des liens et des passerelles. Il semble réduire les distances entre les genres pour nous offrir une grande virée le long du fleuve.

MALGRÉ TOUS LES ÉTATS TRAVERSÉS, L’ALBUM EST UNI DANS LA DIVERSITÉ. Avec une majorité de compositions originales, de textes sans fioritures, des histoires de société et quelques hits intemporels, Jay présente un projet longuement réfléchi mais réalisé avec une grande spontanéité et de l’authenticité.

Le voyage commence en Louisiane, on y mange de l’alligator et on y chante en français. Nous finissons l’exploration proche des Grands Lacs et de la source du fleuve, dans le Minnesota natal de Bob Dylan avec une de ses protest songs.

Avec UP THE MISSISSIPPI, Jay nous fait découvrir un monde où la musique est souvent au centre de tout. Il réalise une parfaite synthèse de ses influences et résume en onze titres ce que toutes les personnes qui remontent le fleuve peuvent écouter.

Si vous avez déjà fait le voyage, vous revivrez obligatoirement des moments forts. Si vous ne connaissez pas encore, UP THE MISSISSIPPI est une très bonne option pour imaginer et visualiser de nombreuses scènes de vie, des quartiers, des villes et surtout des gens.

TRACKLIST

1. Sixty Two And A Half (Jay Ryan) 3’24
2. This Ain’t No Promised Land (Jay Ryan) 3’10
3. No Home To Speak Of (Jay Ryan) 4’48
4. Blood Sweat And Sorrow (Jay Ryan, Marco Vichi) 3’53
5. Rollin’ And Tumblin’ (Muddy Waters) 3’44
6. Guilty As Born (Jay Ryan) 3’00
7. Au Bord de l’Eau (Philippe Gosselin) 3’24
8. I’m Really Glad I Met Her (Tyler Jameson Barnes) 3’43
9. One And One Makes Three (Jay Ryan) 3’37
10. Hand Me Down My Walkin Cane (dp) 4’02
11. Maggie’s Farm (Bob Dylan) 4’52

CREDITS

Jay Ryan (Voix, guitares)
Stéphane Missri (Guitares, banjo)
Paul Susen (Fiddle, mandolines)
Marten Ingle (Basse, contrebasse)
Jean-Serge Karsky (Batterie, percussions)


Enregistré et mixé par Arnaud Bascuñana | Studio 180
Masterisé par Maor Appelbaum | Maor Appelbaum Mastering
Éditions : Amoc sauf « Maggie’s farm » par Special Rider Music, « Rollin’ and Tumblin’ » par Watertoons, « Hand Me Down My Walking Cane » chanson traditionnelle américaine 
Photographies : Edith Gaudy
Design : Céline Cuvelier
Production : Juste une Trace
Avec le soutien : SCPP | SACEM
Date de sortie : 14-09-2018