Juste une trace

Concert

Belles dates pour Artweg

La bonne humeur et la proximité sont des notions essentielles pour vivre mieux. Avec ses deux chanteurs, des textes en anglais et en français, des guitares énergiques et un gros son, ARTWEG annonce de belles dates pour présenter Drunk’n High.

vendredi 11 mars 2016 – LE TRIANON – Paris – avec MASS HYSTERIA

samedi 12 mars 2016 – LE TETRIS – Le Havre – avec MASS HYSTERIA

samedi 02 avril 2016 – L’ACCUEIL FROID – Amiens – avec ADRENALINE

vendredi 29 avril 2016 – L’UNIVERS – Dijon

samedi 07 mai 2016 – HYSTERIE KOLLECTIVE FEST – Campénéac

mercredi 11 mai 2016 – GLAZART – Paris – avec THE EXPLOITED

vendredi 20 mai 2016 – FESTIVAL SUR LES POINTES – Vitry sur Seine

Duke Ellington Sacred Concert à La Madeleine

Duke Ellington considère ses concerts de Musique Sacrée comme ce qu’il a fait de plus important.

En cette année du Duke, pour célébrer le cent quinzième anniversaire de sa naissance et/ou le quarantenaire de sa disparition ou plus simplement pour célébrer l’héritage du maestro, à la demande du Duke Ellington Center for the Arts présidé par sa petite fille Mercedes Ellington, Laurent Mignard Duke Orchestra présente un concert exceptionnel à Paris le 1er octobre 2014 à l’église de La Madeleine.

Plus de 80 artistes sur scène !

Le chanteur Emmanuel Pi Djob, les vocalistes Nicolle Rochelle et Sylvia Howard, le tap dancer Fabien Ruiz et 80 choristes dirigés par Michel Podolak vont côtoyer les musiciens du Big Band. Les mots du Duke seront mis en scène et portés par Mercedes Ellington en personne. Sous la direction de Laurent Mignard, les artistes vont nous offrir une œuvre majeure et poignante pour tous les publics. «Praise God», «The Lord’s Prayer», «It’s Freedom» … nous y serons !

Ce concert sera-t-il enregistré ???

… à suivre

Folk, roots et bien plus sur scène

Sur scène, l’expérience musicale Jay & The Cooks est toujours variée. Le groupe est à géométrie variable. Le répertoire de l’album Dutch Oven, tout comme Jay, est nord-américain, mais embrasse les influences malgaches de Paul Rabary … puis s’imprègnent des cultures de tous les artistes invités ici et là.

À Florence, Jay & The Cooks devient plus «rock» avec l’excellent guitariste Marco Di Maggio. À Paris, selon les occasions, Jay & The Cooks devient plus «afro» avec les percussions de Sunny Rab … et pour les 2 prochains concerts en Italie, Jay & The Cooks sera plus « littéraire » puisque des lectures de/par l’auteur Marco Vichi s’intègre au show …

Jay & The Cooks « live»
22 mars 2014 – Paris (L’Angora)
28 mars 2014 – Arezzo
29 mars 2014 – Casciana Terme
05 avril 2014 – Tours (L’Instant Ciné)
06 avril 2014 – Tours (L’Instant Ciné)

Pour ces concerts, Paul Rabary est toujours avec Jay !

Paul Rabary 20131111 01 500x333
Paul Rabary – Jay & The Cooks

Paul Rabary vient de Madagascar. Il découvre la musique à 7 ans dans sa petite école avant de s’attaquer aux cantiques et aux chants grégoriens avec les jésuites qui l’éduquent. Les mots et les mélodies ne sont plus des énigmes pour lui. Il en joue et devient soliste puis directeur de la chorale.
Il se détourne des chants religieux pour interpréter de grands noms de la chanson. Il chante les succès d’Henri Salvador, Georges Brassens, Jacques Brel.
Mais pour la musique et le groove, il tombe littéralement à genoux devant Jimi Hendrix et la chaleur d’Otis Redding, d’Aretha Franklin ou encore Ray Charles.

Paul Rabary se met à pincer des cordes et à tordre le manche d’une basse ou d’une guitare. Sa carrière de musicien commence véritablement à partir de 1964. Il joue dans plusieurs groupes malgaches de covers avant de s’installer en France où il accompagne de nombreux artistes : Antoine, les Platters, le Golden Gate Quartet ou les accordéonistes André Verchuren et Aimable.

Paul Rabary fabrique ses propres instruments, joue du kabosy, caresse une Gibson Les Paul, frotte une Fender Precision, glisse sur une Jazz Bass, court sur une Martin 12 cordes et souffle aussi dans un harmonica.
En plus d’être un excellent musicien autodidacte, il adore cuisiner. Tout naturellement, il rencontre Jay avec qui il partage ces passions puis enregistre l’album Dutch Oven de Jay & The Cooks.

Paul Rabary 20131111 02
Paul Rabary

  • Vous voulez nous joindre ?

    pour votre projet, pour avoir des informations, pour un partenariat ...