Juste une Trace

Video

Nouvel album de Cannibal Penguin

Comique, parodique, sarcastique, original ou absurde : les adjectifs ne manquent pas pour décrire Cannibal Penguin, groupe français dont le nouvel album « CANNIBAL PENGUIN NE SAIT PAS » sort le 30 septembre 2022.

Rencontre avec Cannibal Penguin : vous allez tout comprendre… ou presque.

Sortie le 30 septembre 2022 – EN PRÉVENTE DÈS MAINTENANT – LIVRAISON EN AVANT-PREMIÈRE (expédition à partir du 1er septembre)

CANNIBAL PENGUIN : Yann Kerninon (chant, guitare, imitations d’animaux), Maxime Mousserin (batterie, chants additionnels), Enzo Murelli (basse, chants et cris additionnels).

Vidéo par Florian Marchand-Chevy

Produit par Paul Bessone pour Juste Une Trace, avec le soutien de la SCPP

Enregistré, mixé et masterisé par Arnaud Bascuñana

Paroles de Yann Kerninon, musique de Maxime Mousserin, Enzo Murelli et Yann Kerninon, Éditions Amoc

Photographies par Eric Martin

Le réchauffement climatique ouais ouais !

Le réchauffement climatique a des aspects sympathiques ! C’est la coach énergétique de Cannibal Penguin qui est a l’initiative de ce nouveau single. Comme vous devez vous en douter, le groupe a sauté sur l’occasion pour bouger les lignes et traiter d’un sujet capital, à sa façon, avec de l’humour, de la provocation, un gros son et de l’absurde.

Quelques jours avant la sortie de son album CANNIBAL PENGUIN NE SAIT PAS, le groupe français de « fuck metal » parodique tourne en dérision le réchauffement climatique sans pour autant tomber dans le climatosceptisme. Bien au contraire, en choisissant d’affirmer que le désastre climatique a des bons côtés, il attire notre attention sur un sujet jusqu’alors généralement accaparé par de nombreuses personnalités politiques. Cannibal Penguin joue avec les degrés, chante la fin de l’Antarctique ou de l’Amazonie puis nous assène une vérité : les écologistes ne sont vraiment pas marrant.

L’absurde permet de faire passer de nombreux messages et d’interpeler l’auditeur, le groupe évoque aussi une étude scientifique (sans indiquer sa source), qui affirme que la méditation pleine conscience est inspirante pour sortir de sa zone de confort afin de développer sa résilience avec bienveillance et empathie. Gros sourire et ce n’est pas fini. Le philosophe-chanteur Yann Kerninon nous offre un bijou en clamant que la pensée positive permet de voir dans la disparition de toutes les espèces animales et de l’humanité elle-même, le trésor caché dans la catastrophe et de redonner un sens à toutes les opportunités.
D’autres arguments sont exposés et permettent là aussi de prendre les choses du bon côté : on peut produire du Champagne au fin fond de la Bretagne, on peut même planter des haricots à Monaco et puis il faut chaud toute la journée.

Décidemment, Cannibal Penguin fait du bien, nous apporte de la fraîcheur et de la réflexion et n’hésite pas à mettre le doigt là où ça fait mal. La provocation touche un sommet pour conclure le titre. En hiver comme en été, l’Europe deviendra l’Afrique, nous aurons enfin de la bonne musique et nous n’aurons plus à supporter ces «p…s» de chanteurs français.

En résumé, avec de la dérision, une écriture d’exception et quelques riffs de metal, tous les sujets, y compris ceux qui fâchent, peuvent être traités par Cannibal Penguin.
Le réchauffement climatique ouais ouais est disponible en ligne le 16 septembre 2022. L’album CANNIBAL PENGUIN NE SAIT PAS, avec d’autres pépites, sort le 30 septembre 2022.

Sortie le 30 septembre 2022 – EN PRÉVENTE DÈS MAINTENANT – LIVRAISON EN AVANT-PREMIÈRE (expédition à partir du 1er septembre)

CANNIBAL PENGUIN : Yann Kerninon (chant, guitare, imitations d’animaux), Maxime Mousserin (batterie, chants additionnels), Enzo Murelli (basse, chants et cris additionnels).

Produit par Paul Bessone pour Juste Une Trace, avec le soutien de la SCPP

Enregistré, mixé et masterisé par Arnaud Bascuñana

Paroles de Yann Kerninon, musique de Maxime Mousserin, Enzo Murelli et Yann Kerninon, Éditions Amoc

Photographies par Eric Martin

Le premier record du monde mondial

Voici la preuve en vidéo d’un 1er record du Monde mondial pour le groupe Cannibal Penguin avec son album CANNIBAL PENGUIN NE SAIT PAS .
CANNIBAL PENGUIN NE SAIT PAS vise une cohérence d’ensemble autour de la thématique de l’inconnu, de l’incertitude et de l’errance. Dans une époque où beaucoup font semblant de savoir et se crispent sur quelques certitudes idéologiques, militantes ou scientifiques, Cannibal Penguin affirme au contraire ne plus rien comprendre à rien et être perdu, totalement perdu…

Mise en garde : pour des questions de record à battre et d’argent, Maxime (le batteur) est ici absent.

Sortie le 30 septembre 2022 – EN PRÉVENTE DÈS MAINTENANT – LIVRAISON EN AVANT-PREMIÈRE (expédition à partir du 1er septembre)

CANNIBAL PENGUIN : Yann Kerninon (chant, guitare, imitations d’animaux), Maxime Mousserin (batterie, chants additionnels), Enzo Murelli (basse, chants et cris additionnels).

Vidéo par Florian Marchand-Chevy

Produit par Paul Bessone pour Juste Une Trace, avec le soutien de la SCPP

Enregistré, mixé et masterisé par Arnaud Bascuñana

Paroles de Yann Kerninon, musique de Maxime Mousserin, Enzo Murelli et Yann Kerninon, Éditions Amoc

Un peu de douceur féminine

Après la balade chorale « SOS Pièces Jointes Oubliées » (et sa version karaoké), Cannibal Penguin revient avec un deuxième single, cette fois plus électrique, le côté plus punk du groupe. Un titre accompagné d’un nouveau clip DIY : « Douceur Féminine », pour mieux nous préparer à la sortie de l’album CANNIBAL PENGUIN NE SAIT PAS le 30 sept. 2022.

Le groupe de « fuck metal » parodique a déjà réalisé une demi-douzaine de vidéos, dont le clip « Punk Centriste », (+300K vues), et « Sent Comme Adolescent Esprit » reprise de Nirvana. Cette fois-ci, Cannibal Penguin nous offre « Douceur Féminine ».

Nous retrouvons dans cette vidéo la diablesse déjantée Hikiko Mori, chanteuse et leadeuse des Bad Tripes, en duo avec Yann Kerninon, l’artiste peintre Joanna Wojtowicz et la comédienne Lou Bobin Boutrais. Ces trois femmes tiennent un rôle de dominatrices impitoyables qui prennent un malin plaisir à molester, maltraiter et humilier ces hommes sujets à leurs moindres désirs, et voués à ne devenir que de simples objets. C’est un peu le miroir inversé de notre société.

« Douceur Féminine » est aussi une chanson pédagogique à destination des hommes et des jeunes adultes pour les sensibiliser à la douceur féminine qu’ils ont parfois du mal à comprendre en raison de leur sensibilité masculine. Aucune femme, aucun enfant, ni aucun teckel en faïence n’a été maltraité durant ce tournage, bien au contraire !

Un nouveau chef d’œuvre spontané présent sur leur prochain album intitulé « Cannibal Penguin Ne Sait Pas », mais attention, il ne s’agit que d’une facette de tout l’éventail des compositions du groupe, qui va en surprendre plus d’un.

Sortie le 30 septembre 2022 – EN PRÉVENTE DÈS MAINTENANT – LIVRAISON EN AVANT-PREMIÈRE (expédition à partir du 1er septembre)

CANNIBAL PENGUIN : Yann Kerninon (chant, guitare, imitations d’animaux), Maxime Mousserin (batterie, chants additionnels), Enzo Murelli (basse, chants et cris additionnels).

Vidéo par Gabriel Mousserin

Produit par Paul Bessone pour Juste Une Trace, avec le soutien de la SCPP

Enregistré, mixé et masterisé par Arnaud Bascuñana

Paroles de Yann Kerninon, musique de Maxime Mousserin, Enzo Murelli et Yann Kerninon, Éditions Amoc

Not The Bakerloo Line, origine d’une oeuvre et sa vidéo

Not the Bakerloo Line est une oeuvre de Georges Beckerich qui figure sur son album TOUPIA.

« Au début, il s’agissait d’une proposition musicale faite à Eddy Louiss pour faire renaître un groupe avec des soufflants après la dissolution de sa fanfare dont j’avais fait partie. Le morceau m’était inspiré par un pari débile entre 2 copains pour déterminer lequel du métro où du taxi allait plus vite d’un point A à un point B.»

« Transposant l’histoire à Londres, j’ai choisi ce titre absurde qui m’ a été soufflé par Argane et qui, au pays des Monty Python’s Flying Circus ne dénoterait pas. Dans le feu de l’action, j’ai aussi fait un clin d’oeil à une scène mythique du film « les ailes du désir » de Wim Wenders, celle où l’ange déchu traverse le métro de Berlin, entend les pensées de certains voyageurs désespérés et en les touchant leur donne du courage …en fait, ils changent d’attitude et voient des possibilités pour s’en sortir- c’est la raison pourquoi j’ai gardé les deux solos de trompette en même temps comme si j’évaluais mes humeurs contradictoires. Faudrait revoir cette scène ! »

Georges Beckerich a également réalisé la vidéo de ce titre à partir d’images qu’il a lui-même filmées à bord d’un train, le Bamboo Train de Battambang au Cambodge. Dépaysement assuré !

Vidéo officielle de NOT THE BAKERLOO LINE (Georges Beckerich). Titre extrait de l’album TOUPIA

Georges Beckerich – Trompette, effets sonores et instruments divers
Alexis Drossos – Saxophones, didgeridoo, becophone
Philippe Lapeyre – Trombone
Yasuhisa Yamamoto – Batterie, percussions

Video design et direction par Georges Beckerich
« The Bamboo Train » – Battambang – Cambodia 2019

Produit par G.B. pour Juste Une Trace
Éditions Amoc
Enregistré par G.B. et Yasuhisa Yamamoto
Mixé and masterisé par Jonathan Marcoz
Photographie par G.B.
Artwork «TOUPIA» par G.B. et Corinne Garino

℗ 2015-2019 – Georges Beckerich © 2020 – Juste Une Trace – AMOC

Dew Drops in My Heart, l’histoire d’une oeuvre et la vidéo

Dew Drops in My Heart est la porte d’entrée de l’album TOUPIA de Georges Beckerich.
Qu’est- ce qui nous motive vraiment, quelle est notre raison d’être, et d’une manière plus générale, quel est le « master plan » ? Voici les deux éléments déclencheurs selon l’artiste pour Dew Drops in My Heart :

1 – À Berlin, pour ceux qui connaissent, Tacheles, un immeuble éventré en partie par des bombes de la Seconde Guerre mondiale, était géré par un collectif d’artistes, d’alternatifs qui squattaient ces espaces laissés à l’abandon, C’était devenu un symbole de créativité… Dans la cour, un avion, probablement un petit Messerschmit, en partie enseveli sous terre comme s’il s’était écrasé, et une série de cadres métalliques de pianos, dénudés, fichés dans le sol verticalement comme des harpes… J’avais ramassé des bâtons de bois et tapé sur les cordes (désaccordées!) pendant quelques minutes sans me rendre compte que des passants affluaient, m’écoutaient… et m’applaudissaient à la fin. J’avais pris la précaution d’amener mon MD recorder et j’étais retourné le lendemain enregistrer ces sons insolites. J’ai retenté cette expérience tout au long du morceau, mais avec des sons midi, en remplaçant les bâtons par des mouvements aléatoires de la souris d’ordinateur sur le clavier virtuel…

2 – Mon ami Alexis Drossos, saxophoniste, m’avait annoncé par téléphone qu’il allait se faire opérer du cœur – intervention délicate et risqué. Je lui ai téléphoné quelques jours plus tard en lui annonçant que j’avais besoin de lui pour mon nouvel album …

Dew Drops in My Heart est un hymne à la vie, à l’amitié, à la force de la créativité partagée. J’ai voulu montrer que, bien que nous ne sachions jamais ni comment ni pourquoi est apparue la vie en nous, nous avons une chance incroyable d’apprendre, de faire des choses nouvelles ensemble, de mourir et de renaître… parfois avec un nouveau cœur ou un corps différent… ou vice-versa !

Au début du morceau, le souffle de la vie apparaît, le cœur se met à battre dans un environnement inconnu où se passent des choses incompréhensibles. Peu à peu, les sens s’éveillent. La trompette et le sax font un chemin ensemble, tout semble maîtrisé… puis tout s’arrête… et çà recommence, une renaissance, des balbutiements de bébé (joués à l’embouchure ) …

Vidéo officielle de DEW DROPS IN MY HEART (Georges Beckerich). Titre extrait de l’album TOUPIA

Georges Beckerich – Trompette, effets sonores et instruments divers
Alexis Drossos – Saxophone tenor
Yasuhisa Yamamoto – Percussions

Video design et direction par Georges Beckerich
Produit par G.B. pour Juste Une Trace
Éditions Amoc
Enregistré par G.B. et Yasuhisa Yamamoto
Mixé and masterisé par Jonathan Marcoz
Photographie par G.B.
Artwork «TOUPIA» par G.B. et Corinne Garino

℗ 2015-2019 – Georges Beckerich © 2020 – Juste Une Trace – AMOC

  • Vous voulez nous joindre ?

    pour votre projet, pour avoir des informations, pour un partenariat ...